Expulsions, demain ça recommence

sdf1.jpg

 

C’est la fin de la trêve hivernale, le 16 mars à 6 h00 du matin, les procédures d’expulsion peuvent reprendre.

Fidèles à nos valeurs, nous  réclamons l’arrêt des expulsions locatives, une baisse des loyers, une amélioration des aides personnelles au logement et la construction de  logements sociaux et intermédiaires”.

A Etampes aussi, il nous faut répondre aux situations d’urgence. A Etampes aussi la politique de la droite dévaste le tissu social.

Ces photos n’ont pas été prises dans le quart monde mais rue « Grande sente de la Juine »  cet hiver !!! A deux pas du centre ville.

Il y a plus d’un an déjà, en lançant notre projet de ville nous faisions le constat « d’une crise aggravée du logement ces dernières années, qui ne touche plus seulement les plus modestes mais s’étend à beaucoup de nos concitoyens ».

La situation étampoise ne s’est pas améliorée loin de là, faute d’un nombre suffisant de logements sociaux disponibles mais aussi de logements intermédiaires et d’habitat pour les jeunes.

Avec ETAMPES SOLIDAIRE , il faut dire  “non aux expulsions”, réclamer une baisse des loyers et obtenir une aide renforcée pour les ménages modestes ou très modestes y compris pour ceux qui perçoivent pourtant une aide au logement et qui ne s’en sortent plus, exiger la construction de logements renforçant la mixité sociale (tout l’inverse de la politique Marlin en la matière).

La droite UMP et son maire F.Marlin, loin de favoriser les mesures de préventions des expulsions ont au contraire continué leur politique de logements de standing. La lutte contre l’insalubrité et le logement indigne est restée bien en deçà de l’urgence constatée.

Il est urgent de changer de politique.

 

sdf2.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aide

WordPress theme: Kippis 1.15
Notre Newsletter pour suivre l'actualité municipale
Je Valide