Défibrillateur, coup de sang et girouette

« …la présence de défibrillateurs cardiaques dans les espaces publics permet de sauver des vies. Nous souhaitons que ce type d’appareil soit installé sur la commune… »

Voilà la question orale posée parmi d’autres par les élus de la liste Etampes Solidaire et qui, sans enjeu politique, ne devait à l’origine pas poser problème.

Volée de bois vert contre l’opposition de gauche et impossibilité d’argumenter sans élever la voix.
Le maire F.Marlin a piqué une de ses « petites colères » pour refuser cette proposition en s’appuyant sur des arguments erronés et en cherchant l’appui d’un médecin également conseiller municipal, bien en peine pour réfuter la proposition mais noyant le débat dans des argumentations techniques hors de propos avec la mise en place proposée. Deux autres médecins également élus n’ont pas pu ou pas voulu affronter l’orage du petit chef.
Théâtre hallucinant voire consternant.
F.Marlin (qui ne fait pas de politique, dixit sa phrase rengaine) a adhéré au parti de Borloo , le Parti radical, dont un des fondateurs n’était autre que Monsieur Edgar Faure également surnommé « la girouette » en raison de ses revirements politiques multipes et habituels.

Bien en a pris au député maire UMP, il a trouvé sa maison.

En effet, moins de 24 heures après ce refus accompagné d’un coup de sang, le journal municipal Etampes info, porte plume du maire, titrait “…la ville dit oui aux défibrillateurs…”

Le ridicule ne tue plus, en politique non plus…On en rigolerait s’il ne s’agissait de l’intérêt général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aide

WordPress theme: Kippis 1.15
Notre Newsletter pour suivre l'actualité municipale
Je Valide