Privatisation rampante d’Etampes: C’est NON !


Marlin privatise progressivement le domaine public !

Après la vidéo-surveillance dont l’installation et la maintenance relèvent d’une entreprise privée, voici venir la privatisation du stationnement.

Le maire avait lancé un “poisson pilote” à l’occasion d’une réunion de présentation du budget aux habitants du centre ville en début d’année.

Comme à son habitude, il était arrivé en presque fin de réunion, échappant ainsi à la présentation technique et enfilant les banalités ne permettant pas la contradiction sur le fond. Au détour d’un satisfecit dont il est coutumier,  il lança qu’il convenait “…de confier la gestion du stationnement à des gens dont c’est le métier…”

Il n’aura pas fallu bien longtemps pour voir se concrétiser la  petite phrase.

Etampes info annonce ce jour “…une délégation de service public pour optimiser la rotation des véhicules…”

En clair, cela annonce l’attribution d’un marché de stationnement à une entreprise privée du type “VINCI”.

En plus clair encore, cela annonce la privatisation du stationnement et son paiement accentué sous couvertde rationnalisation.

En très très clair, les habitants d’Etampes et les salariés travaillant sur la ville vont payer et payer encore !

Le maire UMP et sa majorité révèlent un peu plus leur vrai visage et la réalité de leur politique.

Vous pouvez reprendre en vain le programme très “light” du candidat Marlin aux municipales, vous n’y trouverez pas la privatisation du stationnement. Les masques tombent et le libéralisme du maire UMP apparaît au grand jour.

C’est inacceptable.  En pleine crise, au moment où tant d’étampois sont frappés par elle, F. Marlin en rajoute au profit des entreprises capitalistes.

La droite, le député-maire Marlin, c’est toujours plus de place aux profits du privé, c’est toujours moins de service public.

Quant à la méthode, elle est une fois de plus révélatrice du mépris de ce monsieur à l’égard des élus et donc de ceux qui les ont élus.

Les conseillers municipaux de l’opposition ( et peut-être ceux de sa propre majorité ??) apprennent l’existence de ce projet en lisant le “journal” municipal.

A aucun moment ce dossier n’a été évoqué ni en commissions (fantoches) ni en conseil municipal (si rare en fréquence).

Il y a le blabla sur le respect de l’opposition et il y a la réalité.

Sur le fond, les élus de la gauche au Conseil municipal  utiliseront tous les moyens possibles pour empêcher cette mesure contraire à l’intérêt du plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aide

WordPress theme: Kippis 1.15
Notre Newsletter pour suivre l'actualité municipale
Je Valide