Ils se croient tout permis !

E.LECLERC et JARDILAND, ces deux enseignes se comportent désormais en terrain conquis !

En effet, depuis plus d’une semaine ont été apposés sur les trottoirs de la ville de grands placards publicitaires ‘double face’ qui polluent l’environnement visuel et détournent l’attention des automobilistes.

Mais que font donc le maire et son adjointe chargée de l’environnement ?

A l’apparition de ces affiches, les élus de ‘ETAMPES SOLIDAIRE’ ont immédiatement téléphoné au Cabinet de F.Marlin afin que les services de la ville interviennent.

Réponse embarassée, faux fuyants appuyés sur la nature de la voie pour certains affichages (une route nationale, mais pourtant utilisation des trottoirs de la ville…), Depuis, rien !

Le maire doit s’expliquer:

– des autorisations d’utilisation de l’espace public ont-elles été demandées ?

– si oui, quelle a été la réponse de la ville ?

– si non, quelle action a été engagée et pourquoi ces publicités sont-elles toujours en place ?

Vos élus vont également saisir les services du Sous-Préfet afin de vérifier si la présence de publicité pour la vente d’alcool sur la voie publique et à des emplacements non réservés à la publicité n’est pas en contadiction avec la Loi dite EVIN et avec la protection des mineurs contre l’alcool ?

F.marlin, habituellement si prompt à faire retirer les affiches des partis politiques de gauche, apposées sur lespanneaux d’affichage libre alors même qu’il laisse s’accumuler les affiches publicitaires à caractère lucratif des boîtes de nuit sur ces mêmes panneaux est là bien lent à réagir !

Lent, il ne l’était pourtant pas avant l’été pour faire retirer les panneaux revendicatifs des enseignants de la ville pour la défense de l’école publique. Ces derniers apprécieront; Il vaut mieux afficher pour la vente du vin et de fleurs que pour l’école de la République !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aide

WordPress theme: Kippis 1.15
Notre Newsletter pour suivre l'actualité municipale
Je Valide