Pipo et Dino présentent leurs voeux

Les voeux du maire UMP d’Étampes sont toujours un spectacle édifiant; concentré de ce que ne devrait pas être la politique.

2010 ne déroge pas à la règle.

Nous avons d’abord eu droit ce soir à l’intervention de M. Colombani, 1er adjoint, tellement prévisible qu’on a l’impression qu’un magnétophone est en service et répète les sentences définitives et consternantes de l’année d’avant, à une ou deux modifications près.

 Ensuite, Marlin prend la parole et déverse son flot habituel de bons sentiments, de fausse proximité, avec toute la spontanéité d’un discours débité sans notes et tellement appris par coeur.
 Festival de guimauve, c’est le café du commerce érigé en art !
Passons sur la récupération politicienne habituelle de l’action du Conseil général, la pommade pour les services de l’État que le même député détricote allègrement avec Sarko, oui passons et allons à une révélation faite par le maire : la politique est un métier. Il a fini par le dire après tant d’années passées à faire du ‘Poujade’ en disant que de la politique il n’en faisait guère. Nous aurons au moins obtenu cette information là !
Tout cela est consternant et méprisant pour le peuple, destructeur pour l’image de l’action publique.

Que retenir de ces voeux ? Rien et surtout pas l’intervention finale de Dassault.

Qui se ressemble s’assemble dit le proverbe.

Pipo et Dino reviendront l’année prochaine…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aide

WordPress theme: Kippis 1.15
Notre Newsletter pour suivre l'actualité municipale
Je Valide