Les caméras dorment aussi…

C’est écrit dans une colonne étriquée du journal “Le Républicain” (page 45 de l’édition datée du 11 février), “…un homme a été violemment frappé en pleine rue d’Etampes à 7 heures du matin, le dimanche 7 février…” En tout petit pour ne pas déplaire ?
En bien plus petit que lorsqu’il s’agit de faire l’éloge habituel du maire…
Lamentable agression que rien ne saurait justifier mais que la vidéosurveillance n’aura une fois de plus pas empêchée. Marlin parle de vidéoprotection. Foutaise ! Ce qui est sûr, c’est que notre concitoyen n’a pas été “vidéodéfendu“.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aide

WordPress theme: Kippis 1.15
Notre Newsletter pour suivre l'actualité municipale
Je Valide