Pas de hausse des impôts ! Vraiment ?

Tous les Étampois auront reçu dans leur boîte aux lettres vendredi dernier le dernier numéro du bulletin d’information municipal Étampes Info. Ils auront donc pu y lire les auto-congratulations de Franck Marlin qui se félicite du maintien aux mêmes taux que l’an dernier des impôts municipaux (notamment la taxe d’habitation), et même de la baisse de la TEOM (taxe d’enlèvement des ordures ménagères). Ceci dit, après la hausse des impôts votée l’an dernier, il aurait été malvenu de les augmenter de nouveau.

 Mais pour autant, le maire UMP de la ville peut-il se targuer avec autant d’entrain de ne pas peser davantage sur le porte-monnaie de ses administrés ? Se prépare-t-il, lorsque les habitants de la ville sauront ce qu’ils doivent à l’administration, à invectiver encore et toujours le Conseil général et le Conseil régional (tous deux dirigés par des majorités de gauche, bien évidemment) et à les accuser de matraquage fiscal ? Certainement.



Mais il faudra alors qu’il s’explique à propos de la hausse cachée des impôts locaux qu’il a effectué via la fiscalité de la Communauté de communes de l’Étampois Sud-Essonne. En effet, en raison de transferts de compétences de la commune vers l’intercommunalité , cette dernière a besoin dès cette année de nouveaux fonds pour mener à bien toutes ses missions. Les besoins étaient estimés entre 1.500.000 € et 2.500.000 €. Les représentants de la majorité municipale d’Étampes au conseil communautaire ont tout fait pour que l’option choisie soit une hausse des impôts permettant la collecte de 2.500.000 € supplémentaires. Sous la pressions des représentants des autres communes, il a été choisi de se contenter de 1.500.000 €. Cette hausse représente donc une charge supplémentaire pour chacun des ménages de la communauté de communes, et elle est entièrement imputables à la majorité UMP du conseil municipal d’Étampes, qui souhaitait même qu’elle soit plus forte.

De plus, puisque des compétences ont été transmises à l’intercommunalité, il est logique que, à service offert à la population égal, les impôts communaux auraient pu être baissés. Ou alors de nouveaux services feront leur apparition cette année, mais alors lesquels ?

Alors M. Marlin, il serait bon de ne pas cacher ses choix budgétaires et de les assumer : oui cette année encore vous avez choisi d’augmenter les charges fiscales pesant sur vos administrés. Non les impôts payés par les habitants ne sont pas du seul fait des terribles élus de gauche siégeant aux conseils général et régional.

Yohann Simboiselle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aide

WordPress theme: Kippis 1.15
Notre Newsletter pour suivre l'actualité municipale
Je Valide