Marlin casse le marché du samedi !

Marlin casse le marché du samedi

C’est fait !

Enfin si l’on en croit l’adjoint au maire qui s’est répandu,  samedi, auprès des commerçants du marché du centre ville en annonçant pour  juillet prochain, la fermeture du marché en début d’après-midi, rompant ainsi  avec une tradition locale (assez rare aujourd’hui en région parisienne) d’un marché populaire se tenant sur la journée.

Les commerçants ont ainsi été prévenus de façon fort peu courtoise : à partir du 3 juillet, dès 15 heures, s’ils sont encore là, ils risqueront une amende.

Le maire s’est une fois de plus « assis » sur la volonté des habitants, mais dans quel but ?

A écouter la réponse de la majorité à une de nos questions écrites posée en Conseil municipal en mars de cette année sur le sujet, il s’agirait de « redynamiser le marché » lui-même.

C’est bien sûr, pour « redynamiser » un marché populaire, rien de mieux que de l’amputer de moitié…

Peut-être s’agit-il simplement de libérer plus promptement le stationnement payant de la place des Droits de l’Homme ou la place Notre-Dame  ? Serait-ce déjà une exigence d’un futur concessionnaire privé ?

Nombre de commerçants sous le choc, comprennent ce qui va se passer très rapidement :

Des étals  seront désertés par les marchands qui choisiront d’autres places commerçantes pour prospérer. Les clients viendront moins. Le déclin définitif de ce marché est écrit !

Les commerçants non sédentaires méritent le respect et ils contribuent à maintenir  la diversité du commerce en centre ville. Visiblement, pour le maire, ils comptent peu.

Ce marché brasse les populations, favorise les échanges, permet les achats de faible prix. Mais tout cela échappe au maire UMP, incapable de donner quelque dynamique que ce soit à cette ville, incapable aussi de comprendre les aspirations profondes des étampois.

Incapable ? Selon le dictionnaire Littré, « …qui est sans capacité ; malhabile. C’est un homme incapable… ».

Toujours est-il qu’une fois encore, les élus de l’opposition n’ont pas été consultés, pas plus que les habitants.

En «petit marquis», F. Marlin a décidément peur de l’expression démocratique des habitants.

Pour la durée du marché comme pour le dossier de l’eau, le peuple doit pouvoir s’exprimer !

Voici la question écrite posée au conseil municipal du 24 mars 2010 :

 Des commerçants du marché et des commerçants sédentaires nous ont alertés au sujet dudit marché qui aurait bientôt lieu uniquement le samedi matin.

Une pétition a été lancée après que vous ayez pris votre décision et un questionnaire aurait été réalisé après coup.

Qu’en est il exactement sachant que, ni les élus de l’opposition municipale, ni les habitants n’ont  été informés ou consultés sur ce dossier ?

Et voici la réponse de la mairie à cette question :

Madame la Conseillère Municipale,

Je suis très surpris de votre question. Elle ne reflête pas la réalité et je tiens à vous certifier qu’aucune pétition ne nous est parvenue.

Ce que je tiens, en revanche, à vous dire le plus clairement possible, car celà n’est un secret pour personne, c’est que nous avons effectivement la volonté de donner une nouvelle impulsion au marché du Centre Ville et que nous voulons permettre aux clients et aux consommateurs d’accéder aux commerces du coeur de ville le plus facilement possible, le samedi après-midi.

Cela passe par une réorganisation du marché, mais contrairement à ce que vous laissez entendre, cette décision n’est pas arbitraire, ni imposée.

Plusieurs réunions ont ainsi eu lieu, avec des représentants des commerçants et la société en charge de l’exploitation et de la gestion du marché, le 2 février 2010, pour étudier les conditions de faisabilité de cette nouvelle configuration que nous voulons donner au marché pour répondre aux attentes de très nombreux commerçants et clients.

Vous l’avez certainement constaté, si vous vous déplacez le samedi au marché, à partir d’une certaine heure, celui-ci perd de sa cohérence et homogénéité.

Nous ne voulons donc pas changer pour changer mais améliorer dans la concertation le fonctionnement de cet évènement commercial du week-end qui draine beaucoup de monde et notament des communes alentours.

L’objectif serait ainsi de concentrer l’activité commerciale de 8h à 13h.

Il faut savoir que selon les représentants des commerçants, la majorité des stands voient 75% de leur fréquentation le matin et de l’avis unanime, ce changement d’horaire pourrait permettre de redynamiser ce marché.

C’est ce que nous voulons : Le rendre encore plus attractif !

 J’imagine que vous ne pouvez pas être opposée à cette perspective.

Pour l’heure, nous en sommes au stade préparatoire. Aucune décision définitive n’a été prise. Nous examinons avec attention les conditions de mise en oeuvre, car celà demande après l’arrêt du marché une logistique importante en terme de nettoyage et de libération de l’espace public par les commerçants non sédentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aide

WordPress theme: Kippis 1.15
Notre Newsletter pour suivre l'actualité municipale
Je Valide