Nous avons testé pour vous : la démocratie locale … C’est un leurre !

La publication sur le site Internet de la ville des lieux et horaires des prochains « Conseils de quartier » avait été pour nous un signe : après des années d’attente, la démocratie locale se mettait enfin à la portée des citoyens. Du moins le croyons-nous, jusqu’à ce que nous ayons tenté d’assister à la réunion du 23 novembre 2010.

Accueillis avec une gêne certaine, nous nous sommes en effet vu signifier au bout de quelques minutes que notre présence était jugée indésirable, alors que nous voulions simplement assister à la réunion de ce conseil pour écouter et entendre ce que les étampois désignés avaient à dire. Devant notre réticence à quitter les lieux, Monsieur Laplace, maire adjoint appelé en renfort, a pris la parole et nous mettait alors le marché en main : ou bien nous quittions les lieux, ou bien la réunion était annulée. Voilà au moins qui avait le mérite d’être clair.

Même habitués aux manœuvres les plus fourbes de la majorité municipale, jamais encore nous n’avions été confronté à un tel déni de démocratie. Cette façon de prendre les membres du Conseil de quartier en otage est insupportable. Refuser à des élus locaux et des citoyens le droit de s’informer sur les problèmes rencontrés dans les quartiers par les habitants est honteux.

Alors qu’aucun compte-rendu de ces Conseils n’est jamais communiqué aux élus de l’opposition, alors que la liste des membres n’est même pas portée à leur connaissance, que les postulants soupçonnés de sympathie de gauche voient le plus souvent leur candidature refusée, le maire prétend encore nous donner des leçons de démocratie ???? On aura tout vu ! Privés de règles démocratiques incontestables, nous dénonçons avec force cette forme de manipulation politique indigne de l’esprit Républicain.

C’est pourquoi, les élus d’Étampes Solidaire se sont engagés dans leur programme à créer des Conseils tout à fait représentatifs des habitants du quartier, véritables instances d’audition et de consultation, où les réunions seraient publiques pour en garantir la transparence et dotés d’un budget de fonctionnement. Ces Conseils seraient alors tout a fait aptes à encourager le développement d’un véritable esprit démocratique dans les quartiers.

Un concept qui semble hélas échapper à la sagacité de la majorité UMP de la ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aide

WordPress theme: Kippis 1.15
Notre Newsletter pour suivre l'actualité municipale
Je Valide