Etampes info : anticipations et ……… oublis.

Ça, c’est de la synthèse ! Etampes info « Le Journal des Etampois » du 4 mars (854) résume les 18 points abordés au Conseil municipal du mercredi précédent, en 4 points :

–          développement durable : mise à disposition d’une parcelle de la commune située derrière des serres municipales pour y installer des ruches. Bonne idée, non seulement les abeilles (grandes travailleuses, elles) produisent du miel… mais en plus elles participent activement au maintien de l’éco-système en favorisant la pollinisation de toutes les plantes petites et grandes qui nous entourent… Résultat du vote déjà annoncé dans le « Parisien » du matin, avant même que le Conseil municipal ne se soit tenu…

–          subventions complémentaires aux associations : re bonne idée (2ème compliment de notre part pour ce même conseil municipal) pour soutenir les actions en faveur des lycéens…

–          Eau et assainissement : présentation des rapports annuels 2009 du délégataire, avec une précision apportée dans le numéro suivant du « Journal des Etampois » : les conseillers municipaux ont pris acte de ces rapports… En effet, il n’était pas question de les approuver comme cela était pourtant écrit dans l’article du 4 mars. Mais un autre oubli important, non précisé : l’approbation du rapport du maire 2009 concernant ces mêmes points a été reporté au prochain conseil municipal en raison d’erreurs mises en évidence par les élus de l’opposition dans différents tableaux…

–          Transports : les élus ont approuvé le nouveau contrat signé avec le STIF… Un point d’importance pour les Etampois n’est pourtant pas évoqué dans notre bon journal : le paragraphe concernant l’avenir du titre de transport « Pass’ville » doit être revu afin degarantir la pérennité de ce dispositif permettant d’emprunter gratuitement les cars circulant dans Etampes entre 8h30 et 17h00…

 

Que rajouter à ce résumé affligeant ?

 

Tout cela manque de sérieux : les élus de la majorité ne lisent pas les dossiers qui leur sont confiés, ils se contentent de voter sans poser de questions (plus vite c’est terminé, mieux c’est !) mais sans pour autant comprendre de quoi il s’agit : aux questions posées en séances par l’opposition, aucun n’est en mesure d’apporter de réponse sans faire appel au personnel municipal, qui pourtant ne devrait pas être là pour se substituer aux élus…

Merci à ces personnels de réussir à colmater les brèches lors de leurs prises de paroles en interruption de séance. Sans eux, nos questions resteraient systématiquement sans réponse et on entendrait les mouches voler…

Les élus de la majorité feraient bien d’en prendre de la graine : les abeilles, ça bosse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aide

WordPress theme: Kippis 1.15
Notre Newsletter pour suivre l'actualité municipale
Je Valide