Augmentation du prix de l’eau par la SEE: C’ était bien tenté !

Augmentation du prix de l’eau : C’était bien tenté !


Mais c’était sans compter sur la vigilance des élus et de l’association Étampes Solidaire qui ont dénoncé dans leur journal « été 2011 » qui est en ligne,  les pratiques opaques de la SEE. Contrairement à ce que prétend la ville d’Étampes obligée aujourd’hui de se justifier, il ne s’agit nullement d’une erreur mais bien d’une tentative de ramener les tarifs de l’eau au niveau où ils étaient avant le renouvellement du contrat.

 

Ce revirement est aussi révélateur de l’état de délaissement où se trouve aujourd’hui notre municipalité. « Que se passe t-il à la mairie d’Etampes ? » un des titres  de  notre dernier journal  . Oui, en effet, que se passe t-il dans cette mairie qui semble livrée à elle même, sans maire, sans élus responsables, sans concertation, où toutes les actions sont désordonnées et incohérentes ? Serions-nous les seuls à avoir les pieds sur terre ?

 

Rappelons qu’il y a tout juste un an, la SEE avait été contrainte de revoir ses marges à la baisse sous la pression des élus de l’opposition proposant le retour en régie publique pour la distribution de l’eau. Le nouveau tarif de base du contrat de distribution, négocié par la majorité municipale, permet encore de confortables bénéfices pour la SEE (~20%). Mais cela ne semble toujours pas suffisant pour répondre aux objectifs financiers de la maison mère : la Lyonnaise des Eaux.

Les Etampois ne veulent pas d’un compte bancaire commun avec la SEE !

La SEE l’a promis : « elle fera un avoir sur la prochaine facture « . Autrement dit : « c’est votre argent, nous avons fait une erreur mais nous vous rembourserons dans trois mois… « . Pendant ce temps, le trop perçu (~ 50 000 € = ~ le prix de 6 Twingo…) n’est plus dans notre poche mais bien dans celle de la SEE. Accepterions-nous l’ « emprunt » de notre voiture par erreur et son retour dans trois mois… ?

Cette logique n’est pas acceptable ! Mais pour la majorité municipale UMP, aucun problème…


Notre action aura tout de même contraint tout ce petit monde à reculer, nous ne nous y trompons pas.  Nous resterons particulièrement attentifs et vigilants à ce que les intérêts des Etampois(es) soient préservés.

N’en déplaise à M. Marlin, une opposition, ça ne fait pas que s’opposer, mais ça agit aussi au quotidien contre toutes les dérives possibles, pour que les droits de chacun soient respectés et pour proposer aux habitants, une gestion plus solidaire de leur ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aide

WordPress theme: Kippis 1.15
Notre Newsletter pour suivre l'actualité municipale
Je Valide