Discours des élus d’Etampes Solidaire, Voeux 2012

Mesdames et  Messieurs, Chers amis, 

Bienvenue à toutes et à tous. Au nom des élus d’Étampes Solidaire,  nous  vous adressons nos vœux les meilleurs pour cette année 2012. Qu’elle soit pour chacune et chacun d’entre vous, synonyme de paix, de bonheur et d’épanouissement. Mais revenons un instant en arrière et dressons un tableau de ce que fut pour nous, étampois, l’année 2011. Assurément, elle restera dans nos mémoires, car nous l’avons vécu, comme élus. 7 conseils municipaux, 4 conseils d’administrations du CCAS, 14 réunions pour les appels d’offres, 3 groupes de travail, nombre de commissions de préparation des conseils municipaux, les commémorations, les fêtes, les vœux aux étampois, les inaugurations.

Et croyez-moi, il y en a des inaugurations, tant pour la CCESE que pour la ville. Tout cela a rythmé notre vie d’élus.

Mais bien sûr, nos propos n’ont pas pour but de faire valoir un quelconque mérite. Vous nous avez confié ce rôle, nous avons fait le choix de l’assumer  et nous en sommes fiers.

Mais il faut aussi avouer que cette charge peut-être pesante et il est certain que nous n’y arriverions pas si vous n’étiez pas derrière nous, à nous encourager, à nous inciter à faire toujours mieux, toujours plus. En effet, nous ne serions rien, nous, quatre élus de l’opposition face à trente élus de la majorité, sans l’assistance permanente et l’engagement sans cesse renouvelé des membres de l’association Étampes Solidaire. Et si nous pouvons présenter des résultats, revendiquer des victoires sur la majorité municipale, c’est bien grâce à vous toutes et tous, rassemblés autour d’un objectif commun : Faire vivre la démocratie et la solidarité à Étampes. Autrement, comment aurions nous réalisé et distribué cet été notre bulletin de 6 pages qui dénonçait en particulier la surfacturation du prix de l’eau par la SEE ? Car, ne nous y trompons pas, c’est bien cela qui a contraint le prestataire privé trop gourmand à revenir en arrière et à rembourser les étampois. Comment aurions nous pu intervenir si souvent lors des Conseils municipaux sans l’aide de nos camarades de l’association Etampes Solidaire qui nous a consciencieusement préparé le travail ? 

Une aide qui nous a permis d’être plus présents sur des problèmes locaux. C’est ainsi que nous avons pu soutenir les salariés de l’ESAT Paul Besson, aller à leur rencontre et déposer une motion en Conseil municipal. Une aide qui nous a permis aussi de mieux appréhender les questions financières et d’aller en mairie contrôler les dossiers bancaires de la ville. Une aide qui nous a permis d’élaborer auprès du CCAS, une proposition de création d’une épicerie sociale, à laquelle nous travaillons toujours car, nous le savons bien, ce n’est pas là la priorité du maire et de son équipe. Oui, nous avons du beaucoup nous battre en cette année 2011. Nous battre pour faire reconnaitre notre parole et la vérité sur le vote de la maison de la Petite Enfance « Serge Levrez » et de l’école du Petit Prince. Alors même qu’un élu, supposé de gauche du département, particulièrement ignorant des dossiers, ânonnait en reprenant les propos mensongers du maire. Alors que nous avons passé plus de la moitié de notre mandat, nous faisons toujours le même constat, qu’il faut toujours se battre. Parce que la démocratie dans cette ville fonctionne au ralenti et que nous sommes les seuls à pouvoir nous y opposer. Nous constatons parfois, que nous pouvons changer les choses. Ainsi, notre marché du samedi après-midi est revenu, ce fut une belle bataille tout de même ! 2012 a pris son envol, et il nous faudra cette année  encore, nous battre. Il vous faudra aussi, cette année encore, nous soutenir et nous aider car déjà se profile à l’horizon de nouvelles batailles. Le renouvellement du contrat de l’assainissement qui prend fin en 2013 en sera une et pas des moindres. Le respect de nos droits d’élus en sera une autre.

Nous sommes prêts.

Nous sommes déterminés.

Nous sommes à vos côtés. Plus que jamais.

Encore une fois, nous vous souhaitons une bonne et heureuse année 2012.

 

3 Commentaires sur “Discours des élus d’Etampes Solidaire, Voeux 2012

  1. Une nouvelle année de lutte s’annonce. Merci d’être présents et de continuer à défendre nos vœux

  2. Ça coute pas cher les vœux… Peut-être serait-il temps de commencer, 2 ans avant les élections municipales, à réfléchir sérieusement à rassembler toutes les composantes de la gauche Etampoise, dépasser les clivages et se retrouver autour d’un projet municipal progressiste.

    • Elle est bien rassemblée la gauche la, non? Ou alors c’est un affichage de logo…. Rassembler au non du progrès.. c’est une ficelle de droite! Alors attention au programme pour 2014….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aide

WordPress theme: Kippis 1.15
Notre Newsletter pour suivre l'actualité municipale
Je Valide