Décidément, pour nous l’eau c’est public!

Décidément, pour nous l’eau c’est public! 

Première surprise de l’année pour les étampois, pas de facture d’eau en janvier… La raison donnée par les services du délégataire privé est simple, le service facturation n’a pas reçu de la part de sa direction le taux pour effectuer le calcul et l’édition des factures concernant la période d’octobre à décembre !

Après avoir évoqué une erreur de paramétrage du prix de l’eau sur la facture de juillet 2011, la SEE avait consenti un remboursement tardif du trop perçu sur les factures d’octobre et le maintien du tarif corrigé sur cette même période. La majorité ayant renouvelé le contrat de délégation de ce service public avec la société privée SEE, aura-t-elle fait preuve de vigilance sur l’application du nouveau taux pour la période suivante ? Sûrement non !

Les élus Etampes Solidaire, Rassemblement de la Gauche, des Écologistes et Républicains, dénoncent une fois encore le laxisme de la majorité municipale et son incapacité à faire respecter les termes du contrat qu’elle a signé et selon lequelles tarifs révisés par une formule complexe devraient être calculés avec les indices connus au 1er juillet pour la période d’octobre à décembre suivante. Nous ne serions pas étonnés de lire une explication « miraculeuse » dans une des pages de cet Etampes Info, le maire ayant pris pour habitude de répondre à notre tribune avant même que les Etampois aient eu le temps de la lire.

Nous avions demandé que soit mis à l’ordre du jour de la précédente Commission Consultative des Services Publics Locaux, la révision du règlement passé entre la Ville et le délégatairede la distribution d’eau. Nous renouvelons cette demande.

A l’heure où se prépare le renouvellement du contrat d’assainissement des eaux de la Commune, raison de plus pour continuer notre combat pour une régie publique de gestion des eaux usées.

Vidéosurveillance : la grande imposture !

F. Marlin a déclaré « le beau attire le beau » lors d’une inauguration. Sa majorité est maintenant en panne de solution pour lutter contre l’irrésistible attirance de certains quartiers étampois pour les cambrioleurs. Nous leur conseillons d’abandonner la vidéosurveillance dont l’inefficacité n’est plus à démontrer. En intervenant à la suite d’un délit, elle ne protège rien et ne remplace en aucun cas la présence sur le terrain d’une police de proximité. Combien d’images issues de ce dispositif ont servi dans le cadre d’une procédure judiciaire par rapport au nombre d’infractions ? C’est à la lumière de ce chiffre qu’il faut mesurer l’efficacité du dispositif. N’oublions pas que les statistiques de la délinquance résument l’activité policière et les dépôts de plaintes !

Notre quotidien ne change pas, les statistiques oui !

Stoppons cette politique coûteuse de cameras généralisées sans le moindre retour sur investissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aide

WordPress theme: Kippis 1.15
Notre Newsletter pour suivre l'actualité municipale
Je Valide