Jean Souffre, un accident qui peut facilement être évité….

Une chaleur étouffante, un ciel bleu digne d’un été paradisiaque faisant écho à la candeur des palabres des camelots Etampois. Vous êtes bien à Etampes, un samedi d’été du mois de juillet. Il est 11h30, les odeurs des stands vous envahissent les narines et réveillent nos plaisirs du vivre ensemble. Jean Souffre, habitué du marché depuis 20 ans, est régulièrement harangué par les camelots : « Hé Jeannot, viens goûter nos cerises… ». En avançant fièrement vers le banc du primeur, le ciel s’assombrit et Jeannot s’écroule !

Les passants s’agglutinent et s’affairent autour de lui avec leur portable pour prévenir les secours. Malheureusement pour Jean, un habitué du marché constate que son cœur ne bat plus mais ne sait pas faire de massage cardiaque.

Maintenant, c’est à vous de choisir la fin de cette histoire :

Majorité municipale de droite :

Les pompiers prévenus le plus rapidement possible, arrivent 15 minutes plus tard mais malheureusement pour Jean c’est 2 minutes de trop…. Toute la scène ayant été filmée par les caméras de vidéosurveillance…

Opposition de gauche :

Notre secouriste d’un jour, bien que sans formation spécifique, court à grandes enjambées vers le défibrillateur installé par la municipalité en centre ville. Electrodes posées, le défibrillateur automatique lance la procédure de secours. Le cœur de Jean repart et les pompiers arrivent sur les lieux.

Cette histoire fiction de Jean Souffre, peut arriver à un voisin, un ami ou à un membre de notre famille ! Demandons rapidement l’extension des défibrillateurs sur la voie publique ! Nous avions demandé l’installation de défibrillateurs, encore une fois le programme n’est fait qu’à moitié !

http://www.mairie-etampes.fr/page_sante.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aide

WordPress theme: Kippis 1.15
Notre Newsletter pour suivre l'actualité municipale
Je Valide