Tribune de Janvier 2013

2013 : RESISTANCE !

Parce que le Smic horaire augmente de 2,50 centimes d’euros, parce que la France compte  8,6 millions de pauvres, soit environ 14% de la population, parce que les Centres de rétention continuent d’enfermer des enfants, parce que le Medef et les banquiers sont aujourd’hui mieux servis (+20 milliards), parce que l’Europe de l’austérité veille à ce que les cadeaux aillent toujours aux mêmes, parce que le peuple a voté le changement et que rien ne change,  il nous faut sortir de la routine des vœux renouvelés de nouvel an en nouvel an avec des présidents interchangeables pour une même politique ! Avec pour Étampes les mêmes vœux du maire vantant action et solidarité quand la réalité pour les étampois n’est qu’immobilisme, citoyenneté confisquée et démagogie subie. Le moment prétendument  rassembleur des vœux est vécu par une part croissante de la population d’Étampes comme une insulte à son intelligence et une négation de sa souveraineté.

Avec la nouvelle année,lesélus Étampes Solidaire, Rassemblement de la gauche, des écologistes et républicains sont entrés dans une logique de résistance.

Pour les étampois comme pour l’ensemble du peuple, à part l’austérité et les sacrifices, il n’y aurait pas d’autre perspective ?

La gestion déplorable de la droite UMP et de son maire depuis 1995 aboutit aujourd’hui à un endettement communal à hauteur de 55 millions d’Euros. En dix ans, l’encours de la dette a augmenté de 132,9% et de 15,1% en un an. Étampes se classe au treizième rang des villes les plus endettées de France !

 

Qu’ils partent ces élus de la majorité, incapables de produire de l’intérêt général, incapables de tracer un chemin. Mais ce ne doit pas être pour les remplacer par d’autres qui géreront à l’identique sous couvert d’un petit verni de gauche.

C’est pourquoi, à gauche, vraiment à gauche, Étampes Solidaire agit depuis 2008  et propose de construire dès maintenant la relève en poursuivant le travail accompli, par exemple, la bataille pour une régie publique de l’eau et de l’assainissement,  depuis le début de leur mandat menant à l’échéance municipale de 2014 et préparant un programme pour les six années à venir. Programme porté par une liste vraiment représentative de toutes les composantes de notre ville, aboutissement d’un travail collectif des citoyens qui en ont marre de se faire voler la démocratie locale par des cumulards et des professionnels de la politique.

En aucun cas nous ne laisserons le travail accompli par Etampes Solidaire être confisqué par une quelconque social-démocratie locale en quête de notabilité.

 

Voilà, 2013 c’est donc résister, proposer, agir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aide

WordPress theme: Kippis 1.15
Notre Newsletter pour suivre l'actualité municipale
Je Valide