Nous perdons le sens de l’humour….

Depuis 2007, avec le début de la crise des « subprimes », la crise économique est sur toutes les lèvres. Elle se glisse insidieusement dans toutes les conversations, en famille, entre amis, et surtout au travail. Pas une seconde ne passe sans avoir la sensation que nous nous enfonçons dans un marasme économique sans action concrète pour y remédier.

Cette crise, partie des Etats-Unis, est causée par l’avidité des banquiers spéculant sur des emprunts toxiques. Cette finance qui devait s’autoréguler d’après tous les pseudos experts économiques (Attali, Cohen…) et qui ne devait pas être bridée sous couvert de liberté d’entreprendre. Le constat est sérieux et pourtant toute cette petite musique reprend comme si rien ne s’était passé. Ces mêmes experts nous demandent maintenant de diminuer le droit du travail et de faciliter les licenciements pour faciliter les embauches. Licencier pour embaucher…. Même avec de l’humour, nous ne sommes pas des gogos !

 L’Irlande, pays montré en exemple avant la crise, est maintenant au bord du gouffre ! Ce pays que tous les fossoyeurs du code du travail et de la protection sociale prenaient en exemple pour sa flexibilité du travail exemplaire et son faible taux d’imposition. Vous ne le saviez peut être pas mais l’Irlande aujourd’hui n’est plus un eldorado. Les irlandais subissent le chômage de masse (15%) et une dette abyssale de l’état. Alors oui notre sens de l’humour a des limites quand ces recettes libérales sont entrain d’être proposées aux français avec le concours du Député/Maire Franck Marlin.

Courbes chomage

A Etampes, cette crise est présente et elle se manifeste avec les sans voix et les plus démunis d’entre nous. Elle s’invite lors des vœux du maire – Cf. lien vers l’article  

Cette municipalité qui préfère dans son discours les bombes du Mali à la solidarité nationale ferait bien de prendre garde à elle ! Dépenser 300 000€ par missile pour faire la guerre pour la paix, c’est un peu mettre 300 000€ dans des caméras et laisser les citoyens à la porte des vœux de la municipalité…. Prenez garde à ne pas trop vous moquez de la population car si la politique municipale n’est basée que sur l’humour, le bouillonnement des couches populaires n’en est qu’à ses prémices !

Pour Franck Marlin, il est nécessaire de sortir de l’idéologie, de la politique et de vivre avec une dose d’humour pour passer les caps difficiles. A droite, les arguments ne se renouvellent pas, l’ancien premier ministre Jean Pierre Raffarin nous avait déjà fait le coup avec la « positive attitude », Franck Marlin c’est « l’humour attitude » (a travaillé le concept). Mr Colombani, lui est resté figé en 2004 avec Lorie et Raffarin (n’a pas travaillé le concept). La majorité de droite fait partie de cette caste politique qui n’a plus aucune solution d’organisation sociale à apporter pour solutionner le chômage, la crise écologique et économique. Nous en prenons bonne note, et espérons qu’il sera au moins présent en 2013 pour « payer les merguez (1)» lors des nombreux conflits sociaux. C’est sûrement cela que nous attendons de nos élus….

Indignés, révoltés, entrons dès maintenant en résistance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aide

WordPress theme: Kippis 1.15
Notre Newsletter pour suivre l'actualité municipale
Je Valide