Tribune du mois de septembre 2013

Rentrée étampoise : après l’austérité gouvernementale, l’austérité municipale !

Augmentation de la TVA, allongement de la durée de cotisation de nos retraites, casse du Code du travail, la politique gouvernementale du parti solférinien (PS) suffisait largement à placer l’économie en récession. L’équipe municipale de F. Marlin n’a pas trouvé mieux que d’amplifier la politique d’austérité gouvernementale au niveau municipal. Cet été, l’austérité municipale a donc fait son entrée par la « grande porte » avec la Chambre régionale des comptes qui vient de dénoncer d’un point de vue comptable l’endettement de notre ville.

La réponse de F. Marlin n’a pas tardé pour rassurer les « sages » en coupant les vivres aux Etampois et Etampoises ! Les Etampois (es)  devront comprendre que la « Bank of America » n’attend pas ! Son idée : rembourser la dette au plus vite en maintenant les salaires des agents municipaux au plus bas et en stoppant les investissements ! Les élus Etampes Solidaire, Rassemblement de la Gauche, des Écologistes et Républicains refusent cette logique destructrice des biens communs !

Utilisons l’argent pour nos quartiers, pas pour les banquiers

En trois mandats, cette majorité n’a absolument pas développé les services répondant aux besoins vitaux de la population. Les infrastructures communales, seul moyen de faire reculer un peu plus la précarité, n’ont pas été créées ou développées. La gestion de l’eau en régie publique, aurait permis 27% de moins sur la facture ! La droite a choisi la privatisation en tarifant l’accès au service de l’eau qui a permis le tour de force de rendre le mètre cube d’eau vitale à l’être humain, plus cher que celui  servant à remplir les piscines privées !

Le service public de l’eau = économies pour tous !

Les aides municipales sont dénaturées à l’exemple de la mobilité solidaire réservée uniquement à nos aînés ! Dans le cadre d’une politique de retour à la vie active, les privés d’emploi doivent avoir l’accès à la mobilité solidaire ! Nous devons en finir avec la politique des enveloppes clientélistes ! Mettons nos contributions en commun pour en bénéficier selon nos besoins.

A défaut de « coups de pouce », la politique de cette majorité s’est donc réduite à des coups bas dont le crépuscule sera l’accélération du remboursement de la dette. Nous connaissons maintenant les fils et filles de ces  « bons pères de familles » qui gèrent la ville : les banquiers !

A défaut d’opération mains propres,  les étampois ont droit à un cran de plus pour se serrer la ceinture. 

Quant à l’état de la voirie, l’équipe de F. Marlin ne s’en préoccupe qu’à l’approche des élections. Après nous avoir « divertis » pendant  dix-huit ans de mandat avec Etampes Info, elle s’aperçoit enfin de l’état calamiteux des passages piétons, des trottoirs et des routes !  Penser à la sécurité des Etampois (es) cinq ans et demi après le début de ce dernier mandat, il n’y a que la droite pour faire ça !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aide

WordPress theme: Kippis 1.15
Notre Newsletter pour suivre l'actualité municipale
Je Valide