Tribune du 26 juin 2015 – Privatisation de la cuisine centrale : acte 2, la hausse des tarifs.

Le prix des repas dans les écoles de la ville va augmenter, sous couvert de prendre en compte un aspect « plus social » de la progression des tarifs. La majorité a avoué au Conseil municipal qu’il fallait aligner le chiffre d’affaires de la cuisine centrale sur un chiffre d’affaires « moyen constaté » (public+privé). L’objectif n’est donc pas social mais de faciliter la privatisation La finalité est bien de promettre aux entreprises privées d’avoir un beau chiffre d’affaires et un juteux bénéfice en cas de reprise. A se demander s’ils aiment les Etampois(es) ? Pour tout savoir sur les nouveaux tarifs, nous mettons en place un simulateur sur notre site internet. 

 

WordPress theme: Kippis 1.15
Notre Newsletter pour suivre l'actualité municipale
Je Valide