Tribune du 9 octobre 2015 – Une majorité toxique.

En 2011, nous alertions sur l’effet pervers des emprunts toxiques. En 2015, la majorité  rachète  les emprunts foireux pour les remplacer par des emprunts à taux fixes. Sauf que la ville n’aura plus aucun recours juridique contre la banque après signature d’un protocole d’accord. La majorité UMP mijote, dans son coin, ce protocole sur-mesure pour cacher le coût du rachat des emprunts et donc le coût de leur gestion. F.Marlin ne souhaitait pas, en 2011, racheter ces fameux prêts qu’il a lui-même signé.  Nous allions payer, d’après lui, des pénalités exorbitantes. A croire que la majorité cherchait juste un tour de passe-passe pour cacher un gaspillage d’argent public. Cette majorité est toxique pour les finances de la ville.

 

WordPress theme: Kippis 1.15
Notre Newsletter pour suivre l'actualité municipale
Je Valide