Cuisine Centrale : des choix et des actes.

Cette semaine, la controverse d’Etampes Info se niche dans notre annonce d’une possible privatisation de la cuisine centrale. Depuis maintenant quelques mois, nous écrivons régulièrement sur ce sujet dans un seul but : ne pas faire redescendre la pression populaire sur la majorité.

Pourquoi avoir averti la population ?

Notre conception de la démocratie n’est pas uniquement basée sur un résultat électoral, nous souhaitons mettre en mouvement toutes les forces Etampoises pour sauvegarder les services publics dont le risque de privatisation est important. Depuis, juin 2015 la municipalité a ouvert un appel d’offre pour recruter un cabinet d’audit qui avait pour mission d’évaluer la cuisine centrale et de la mettre en « concurrence » avec une délégation au privé.

Les Etampois(es) doivent savoir qu’il n’y a aucune obligation légale de soumettre la cuisine centrale à une mise en concurrence avec le privé. Rien n’oblige le Maire légalement à engager un cabinet d’audit pour organiser ce pseudo comparatif. Si rien ne force la main à la majorité,  pourquoi le maire dépense nos impôts dans une mission de mise en concurrence ? …..

Que dit le cahier des charges confié au cabinet d’audit ?

Le cahier des charges fait explicitement mention d’une externalisation des services (externalisation : désigne le transfert de tout ou partie d’une fonction ou d’une organisation vers un partenaire externe), via une étude préalable réalisée par le cabinet d’audit. Ci-dessous l’extrait des missions qui lui sont confiés :

Cuisine centrale

Dans cette étude, la tranche ferme concernait l’externalisation pour la rentrée scolaire de janvier 2016. Tout le reste est (était ?) au conditionnel….

Pourquoi les agents semblent ne pas avoir l’information d’une possible privatisation?

Simplement par manque de transparence de la municipalité. La majorité municipale n’a aucun intérêt à dévoiler ses véritables intentions puisqu’ils connaissent trop bien la capacité de mobilisation des agents dans le cas d’une mise en sous-traitance. Nos interventions dans le débat public permettent de faire « sortir du bois » la majorité qui cache encore ses véritables intentions derrière les agents.

Etampes info affirme que la cuisine restera un service public ?

Il ne peut y avoir qu’une lecture de l’article paru dans Etampes Info. Aucun élu de la majorité n’intervient dans ce dossier pour clore la controverse. Les agents qui interviennent pour prendre  une position légitime sur le sujet s’en remette uniquement à F. Marlin. Notre Maire a lui-même utilisé des milliers d’euros d’impôts pour une étude qui n’était pas obligatoire et qui sera jetée à la poubelle. Difficile de faire confiance à partir du moment où ce sujet est soumis à un embargo des Conseillers municipaux hors majorité municipale. Les choix de gestion devraient être débattus dans un Conseil municipal car seuls les élus décident des options de privatisation ou non.

Franck Marlin défend le service public, nous pouvons lui faire confiance ?

Cette affirmation est contredite par de nombreux actes de notre édile qui était contre la fermeture d’une maternité en 2013 pour finalement la fermer en 2015 (exemple de Dourdan). Le débat que nous nous efforçons de mettre sur la place publique a pour unique but qu’il se positionne (enfin) pour une gestion publique sans l’aide d’un cabinet d’audit.  Et qu’il garantisse un choix technique ne lui permettant plus de renier sa parole comme il l’a fait avec l’ancienne Union Locale des syndicats.

 

L’affaire de l’Union Locale des Syndicats  est comparable au dossier de la Cuisine centrale ?

La technique utilisée à l’époque, pour désamorcer une éventuelle  grogne syndicale, consistait à payer un cabinet pour réaliser les plans et chiffrer les travaux de la nouvelle Union Locale. Travaux acceptés par les syndicats, il ne restait plus qu’à démolir les bâtiments pour reconstruire. Mais la démolition n’a jamais fait place à un nouveau bâtiment mais à un parking. La raison ? Le gouvernement qui baissait les dotations…. Une excuse magique bien utile en ce moment.

Si le choix de la réhabilitation de la cuisine centrale est fait, rien n’obligera la municipalité à réaliser les travaux. Le personnel étant déjà recasé et l’activité confiée au privé. En prime, aucune mobilisation sociale….

Que propose Etampes Solidaire ?

Nous proposons la construction sur un autre site qui permettra de ne pas rompre les contrats des fournisseurs actuels de la cuisine centrale en étendant son activité à la petite enfance (crèches). Cette solution présente  l’avantage d’assurer à l’ensemble des agents que la majorité ne fera pas marche arrière. C’est de notre responsabilité collective d’assurer la sécurité de l’emploi aux agents locaux mais aussi de permettre aux usagers de ne pas être les « dindons de la farce ». Vous trouverez nos propositions plus détaillées en suivant le lien : http://etampes-solidaire.fr/2016/01/31/la-privatisation-de-la-cuisine-centrale-cest-maintenant-2/

WordPress theme: Kippis 1.15
Notre Newsletter pour suivre l'actualité municipale
Je Valide