Tribune Etampes info du 2 juin 2017: Mobilier urbain, une mascarade de plus.

 
La majorité est prête à signer un contrat de gestion du mobilier urbain de 15 ans avec un nouveau prestataire sans avoir préalablement validé le nouveau Règlement Local de Publicité. Les postulants à ce marché public ont donc énormément de question à poser ne sachant pas où ils mettent les pieds avec un Règlement Local de Publicité obsolète et élaboré 13 ans auparavant. Pour nous, cette gestion des affaires communales ne permet pas d’avoir une vision claire à proposer aux entreprises répondants à l’appel d’offre. Comment s’étonner ensuite que les entreprises candidates ne fassent pas des propositions financières au juste coût ? Faire preuve de clarté c’est une condition nécessaire et indispensable à la gestion efficace de l’argent public. L’implantation du mobilier urbain défini aussi le nombre de support publicitaire dans notre ville et méritai donc un débat plus large sur ce sujet. Encore un acte manqué et imposé à toutes et tous.
WordPress theme: Kippis 1.15
Notre Newsletter pour suivre l'actualité municipale
Je Valide