Tribune du 17 octobre 2014

Solidarité détricotée et engagement à géométrie variable.

La majorité vote l’augmentation des tarifs de la piscine à l’aveugle. Avec un gouvernement ne revalorisant pas les allocations, eux créent une taxe (entrée) de 1€ pour les sans-emplois. Les entreprises licencient 10 000 salariés par mois et la majorité voit en eux une source de financement de la piscine. Ils s’attaquent au pouvoir d’achat des plus précaires. Ça suffit !

Vous étiez contre la réforme des rythmes scolaires, résultat F. Marlin s’est caché derrière vous en proposant aux familles de se mettre dans l’illégalité en imposant l’école buissonnière aux enfants. Lui, au chaud, n’allait quand même pas mettre sa démission dans la balance….

 

WordPress theme: Kippis 1.15
Notre Newsletter pour suivre l'actualité municipale
Je Valide