Tribune Etampes Info 27 janvier 2017: Logements sociaux : la majorité vote contre.

 

En Conseil d’agglomération, la majorité d’Etampes vote contre le schéma régional de l’habitat. Ce schéma permet de donner un cadre prévisionnel de construction de logements sociaux à l’échelle d’un territoire. Il est demandé aux villes de l’agglomération de construire 148 logements par an pendant 6 ans. La majorité vote contre et préfère laisser de nombreux Etampois(es)dans les mains de « marchands de sommeil » en expliquant avoir trouvé une recette miracle : le permis de louer.  Qui peut croire qu’un « permis de louer municipal » est suffisant pour lutter contre les logements indignes ?  Pour que personne ne soit dans l’obligation d’accepter des logements indignes pour loger sa famille, il faut construire des logements à loyer modéré. + de logements sociaux = – de marchands de sommeil.

Tribune Etampes Info du 20 janvier 2017: Agglomération d’Etampes : 66 915€ évaporés.

 
Nous avions déjà évoqué, dans une de nos tribunes, la précarisation des agents de l’agglomération. L’autre facette de la gestion des ressources humaines de l’agglomération se retrouve dans les lignes comptables « anodines ». Lors du Conseil d’agglomération, le président sollicitait une « rallonge » de 66 915€ dans la rubrique charge de personnel. Après quelques questions, nous apprenons que cette rallonge était nécessaire suite à une décision de justice condamnant l’agglomération à verser 66 915€ à un agent. Cette situation fait écho à ce que nous dénonçons depuis quelques mois: une gestion du personnel par l’arbitraire et la précarisation. Nous souhaitions vous communiquer cet élément pour qu’en face des mots, vous ayez le coût financier d’une telle gestion. Et nous n’avons pas parlé du coût humain…

100% des Etampois(es) conseiller(e)s municipaux.

Le prochain Conseil municipal aura lieu le Mercredi 18 janvier 2017 à 19h00

(Hôtel de ville – Etampes).

Vous trouverez  les éléments que nous avons en notre possession.

ODJ

Un clic sur la photo pour accéder aux documents.

N’hésitez pas à nous remonter vos avis et questions concernant les délibérations par mail sur etampesolidaire@free.fr

Tribune Etampes solidaire du 13 janvier 2017: Numéro d’appel d’urgence saturé, Etampes mobilisée ?

 

Dans cette période de grand froid, nous souhaitons attirer votre attention sur la situation des Sans Domicile Fixe. La politique mise en place par la majorité municipale se résume à mettre à disposition des locaux permettant de renforcer l’efficacité des associations caritatives. Une question se pose tout de même à l’heure où l’ensemble des hébergements d’urgence sont saturés : pourquoi notre ville n’ouvre-t-elle pas une salle municipale pour faire face au grand froid ? Pourquoi à Etampes, il n’y a aucune douche à disposition pour permettre aux SDF de se laver et de retrouver un minimum de dignité? Personne ne comprendrait que rien ne soit fait car ce n’est pas une question de droite ou de gauche mais simplement d’humanisme. En situation de gérer la ville, nous aurions fait le nécessaire depuis longtemps.

Tribune Etampes Info du 6 janvier 2017: Détermination, combativité et fraternité.

 

Ces quelques mots guideront notre action en 2017 pour encore mieux vous informer de l’actualité municipale. Les prochains mois seront à l’évidence un moment démocratique important pour chaque citoyen(ne). A nous tou(te)s d’agir de façon déterminé contre tous ceux qui veulent saboter la sécurité sociale. Combattre sans relâche ceux qui souhaitent encore supprimer des postes dans les hôpitaux, les collectivités locales et assurément dans la police ou la gendarmerie. Nous formulons le souhait que le voile de l’Etat d’urgence permanent s’estompe au profit de la fraternité si nécessaire pour vivre ensemble. Restons mobilisés localement, comme en 2016, pour que cela change…vraiment. Bonne année à toutes et tous

Tribune Etampes Info du 16 décembre 2016: Aveugle et sourde.

 

Depuis quelques semaines, nous alertons sur la dégradation continue de notre cadre de vie. La majorité aveugle et sourde, à l’exposé de nos arguments, décide de faire d’Etampes la seule ville de l’agglomération à voter pour l’implantation d’un incinérateur sans système de filtration. Le plus grave : ils votent pour et demandent ensuite aux autorités de confirmer qu’il n’y a pas de problème. Encore plus fort, ils demandent à l’autorité qui a déjà validé les fours de confirmer sa décision (Etampes Info n° 1062). L’illusion permanente d’une majorité qui lutte pour défendre les Etampois tombe. Signons plutôt la pétition citoyenne contre les incinérateurs :https://www.change.org/p/préfète-de-l-essonne-non-à-l-incinération-sans-filtre-d-animaux-à-180m-de-brières-les-scellés-à-la-diffusion-de-dioxines-métaux-lourds-odeurs-co-sur-etampes-etréchy/u/18669233

Tribune Etampes Info du 9 décembre 2016: La guerre du tri des ordures.

 

Les élus LR de l’agglomération d’Etampes sont « formidables ». En juin, ils font voter une motion affirmant être « contre » la privatisation de la gestion des déchetteries du SUD Essonne. En novembre, surprise, ils se prononcent finalement « pour » dans un article du Parisien. En résumé, c’était un tir de barrage contre la privatisation « Dugoin » (soutien LR/Président du SIREDOM) pour mieux soutenir la privatisation « Marlin ». Rappel : X.Dugoin a évincé F.Marlin de la présidence du SIREDOM. Ils sont préoccupés à se battre entre eux mais finalement les citoyens paient toujours la note. D’après le Maire de St Hilaire, la note de la gestion privée, c’est +49€/famille. Encore une preuve que la gestion publique à de l’avenir : plus efficace et moins cher. Virons les élus girouettes !

Tribune Etampes Info du 2 décembre 2016: Le BIO Etampois.

 
Le BIO permet de ne pas ajouter de sources cancérigènes dans notre environnement de tous les jours. Pour la majorité municipale, c’est juste une mode à suivre qui se traduit par UN seul produit BIO sur une semaine de repas servis à nos enfants. Autant dire, que cela n’aura strictement aucun effet bénéfique à terme. Nous proposons que la ville monte progressivement le pourcentage de produits issus de l’agriculture Biologique pour préserver notre environnement. Comment trouver normal de servir des pommes qui subissent jusqu’à 35 traitements avant de finir sur nos tables ? Ils autorisent les fours émetteurs de dioxines et ne favorisent pas l’agriculture Biologique. Une majorité inutile pour préserver notre santé et celle de nos enfants.

 

Tribune Etampes info du 25 novembre 2016: En parlant d’impôts…

 
Illustrations du double discours de la majorité municipale sur les impôts : l’agglomération s’est engagée à payer l’ensemble des impôts de l’entreprise qui réalise les travaux de la déviation. Vous lisez bien, les Etampois(es) paient les impôts d’un groupe privé lui permettant d’augmenter son bénéfice. Nous avons donc voté contre les cadeaux fiscaux du projet de déviation. Les impôts des classes dites « moyennes » augmentent systématiquement car les politiques mises en œuvre favorisent les plus riches. De François Hollande qui réforme l’Impôt Sur la Fortune à François Fillon qui exige carrément sa suppression, ils vident les caisses de l’Etat et organisent le transfert d’impôts des plus riches vers la classe moyenne. Suppression de l’ISF et 0% d’impôts pour une grande entreprise, pour nous c’est non. Partageons les richesses.

Tribune Etampes Info du 18 novembre 2016: Du poison dans l’air…

 
                                                                                                                                                         
L’un des points le plus important du dernier Conseil municipal concernait l’autorisation d’exploitation de 3 fours destinés à l’incinération de cadavres d’animaux dans la zone de Brières les Scellés. Sur les 3 fours installés, un seul est équipé d’un système de filtration laissant les deux autres sans dispositif garantissant que notre cadre de vie ne soit pas pollué. Nous avons donc voté contre en sachant que cette société était déjà, en 2016, sous le coup d’un arrêté préfectoral pour non-respect des émissions sur les Dioxines (jusqu’à 7,7 fois la norme), sur le monoxyde de carbone (1,46 fois la norme). Si la majorité municipale défendait notre cadre de vie, elle n’aurait pas autorisé cela. D’ailleurs, le Conseil municipal de Brières les Scelles a aussi voté contre…. ce n’est pas un hasard.
WordPress theme: Kippis 1.15
Notre Newsletter pour suivre l'actualité municipale
Je Valide